5 décembre 2018 : Saulny se dote d’une sirène d’alerte

Le mercredi 5 décembre, pour la première fois notre village a été doté d’une sirène reliée au « Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) » (1). Elle vient s’insérer et compléter le réseau des anciennes sirènes d’alerte du « Réseau National d’Alerte (RNA) » mis en place à partir de 1948 pour faire face à l’époque à une attaque aérienne.

Installée sur le bâtiment des ateliers municipaux, à coté de la mairie, ce dispositif, mis en place par le gouvernement français, permet de diffuser un message pour alerter les populations d’un événement grave afin de limiter le risque d’exposition. Cela concerne principalement les catastrophes naturelles ou industrielles et les attentats terroristes. Ce n’est pas comme on le croit trop souvent une « sirène de pompier ».

Son déclenchement est piloté par les autorités en charge de la protection générale de la population comme les Préfets de département ou les Maires des communes.

Comment ça marche ?
En cas de danger, le signal d’alerte suivant est émis : 3 séquences d’1 minute et 41 secondes, séparées par un silence de 5 secondes (2).

La fin de l’alerte est annoncée par un son continu de 30 secondes.
A noter que chaque premier mercredi du mois à midi, un essai a lieu : 1 séquence d’1 minute et 41 secondes.

Comment réagir au signal d’alerte ?
Le comportement à adopter immédiatement est de se mettre en sécurité et de s’informer via la radio (les antennes de radio France étant les stations de référence). Si vous êtes dehors, vous devez rejoindre un bâtiment afin de vous protéger et vous renseigner sur la nature exacte de la crise. En fonction des situations, les autorités vous indiqueront la conduite à tenir : se protéger dans un bâtiment ou évacuer la zone dangereuse.

Retrouver plus de détail sur www.interieur.gouv.fr/Alerte/Alerte-ORSEC.

(1) : Pendant l’installation des essais de sirène ont eu lieu. Nombre de saulniens présents ce jour là s’en sont rendus compte !
(2) : Pourquoi 1 minute et 41 secondes ? A l’origine, le signal était d’1 minute. Cette minute correspondait à la limite technique des sirènes électromagnétiques qui risquaient de disjoncter si elles tournaient trop longtemps. Les 41 secondes correspondent au délai technique de montée et descente de la sirène.